L’amour de soi : une fausse bonne idée??

Quoi, quoi, vous prônez le mépris de soi, m’enfin Nitya???

Non, pas du tout… justement. Je m’interroge sur cette incroyable arnaque qui, sous couvert de nous équilibrer, de faire de nous des personnes sereines et bienveillantes, nous pousse gentiment sur la pente de l’individualisme, voire de l’égoïsme, comme si la prise en compte normale de soi pouvait être autre chose qu’une simple hygiène…

Car non, on ne « s’aime » pas soi-même : aimer c’est en aimer un ou une autre, qui, dans le meilleur des cas, nous aime en retour.

L’amour est d’abord un don et un échange, il ne peut pas prendre naissance comme un reflet, sinon, tel Narcisse, on s’abîme dans cette illusion et on finit par en mourir, vidé de tout ce que le véritable amour, d’un ou des autres, aurait pu/dû nous apporter.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.