Exécution!

Voici une situation fort concrète : vous venez d’apprendre que votre collaborateur va perdre son travail, et que ce sera à vous de lui annoncer.

Vous gardez votre poste, mais lui non.

Donc vous allez lui envoyer un mail et vous débarrasser du sujet.

Certes, ça fait dix ans que vous travaillez avec lui, mais certes, vous préférez votre cas personnel. D’autant que vous avez essayé de le défendre (tout en restant prudent de peur que ça vous retombe dessus) mais bon, il n’y a rien à faire.

Allez-vous envoyer ce mail ? Allez-vous exécuter cet ordre ? Vous ne pouvez rien faire, me direz-vous. Sinon, aller chercher des coups inutiles.

Eh bien mettons que si, vous pouvez tout faire, car exécuter un ordre injuste qui demain vous tombera dessus n’est pas la bonne voie.

Ne pas préserver l’autre est certainement la bonne manière de créer de la haine chez lui : vous le trahissez. Et de créer de la peur en vous : vous vous sentez coupable de l’avoir trahi. Cruel dilemme, que faire ?

D’abord, l’humanité. Parler avec l’autre, parler avec les autres, l’aider à chercher des soutiens, soyons fous, manifester… comme les quelques (rares) personnes à descendre dans la rue refuser une réforme ou une autre. Tout s’appliquera de toute façon, on ne peut rien, la machine est en marche, me direz-vous. La machine, il lui suffit d’une souris pour fausser son engrenage. Serez-vous cette souris ?

Il y a une souris appelée Greta qui empêche les dirigeants de dormir. Une gamine malingre qui ne va même pas sur Tinder se trouver une passe (mais qui en voudrait n’est-ce pas ?) Eh bien oui, ça suffit pour changer la donne…

Avec les sites, les blogs, la presse indépendante, nous faisons crever les media d’Etat. Tous les grands journalistes décident de parler pour leur compte, de faire des livres, de se rebeller…

Changez la donne, où que vous soyez, décidez d’agir, non pas pour exécuter ce qui va de soi et sur lequel vous prétendez n’avoir aucune prise, mais agissez en votre âme et conscience. N’acceptez rien qui ne vous convienne pas à 100%, suivez vos valeurs et réfléchissez d’ailleurs à ce qu’elles sont…

Vous ne savez plus où elles sont ? C’est facile, tout ce qui vous fait perdre votre paix est contraire à vos valeurs. Tout ce qui vous fait psychoter du soir au matin avec le hamster du mental est contraire à vos valeurs, tout ce qui vous pèse sur l’estomac est plein de pesticides (et ben oui…)

Qui exécuterez-vous aujourd’hui ? Renoncez, soyez un être humain digne de ce nom, agissez pour ce qui est plus grand que vos intérêts immédiats et personnels… Que tous vos actes témoignent de l’idéal que vous portez au fond de votre cœur… et votre vie changera en une ode de joie !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.