Février, sa pluie et ses secrets…

Le mois de Février est  court, comme dit le poème : « Janvier mène le cortège et Février sur le même rang, a honte d’être si peu grand… »

Et pourtant, avec ses bourrasques de pluies, sa grisaille, sa pesanteur et son ciel en couvercle, il parait souvent bien long quand ses jours s’égrènent…

L’étymologie latine est incroyable car elle nous apprend que Février est le mois de la purification.

Pour comprendre cela, il faut nous remettre dans une vision mythologique du calendrier.

Janvier va installer les conditions d’un renouveau : si celui-ci n’est pas visible car enfoncé dans la terre comme une graine, il est présent en puissance et va éclore. Février arrive pour nettoyer tout ce qui empêcherait la graine de sortir de terre.

Il en est de même pour nous : une fois qu’on a posé les bonnes décisions, idées ou actions, il va falloir faire place nette pour que la réalisation puisse s’accomplir. Donc, vous pouvez en tirer une leçon : si vous avez des projets en cours et que ceux-ci prennent trop de temps à votre goût, demandez-vous ce que vous pourriez élaguer, ranger, classer sans suite dans votre vie pour permettre à cette nouveauté de voir le jour.

C’est pour cela que le diction dit : « Mieux vaut un loup dans le troupeau, qu’un mois de Février trop beau » : en réalité, les intempéries de Février sont symboliquement l’œuvre du grand nettoyage qui s’accomplit et qui doit ensuite laisser place à des attentes ou des projets complètement inouïs dans votre vie…

Alors, que pouvez-vous donc retirer d’inutile dans votre vie ?

N’hésitez plus… Ca fera la place pour le nouveau qui ne demande qu’à apparaître.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.