Qu’est-ce que le présent ?

Par Nitya :

 

Pris entre l’infini du passé, la marée de nos souvenirs, des impressions, des certitudes qui nous permettent de juger, de nous positionner, et les mouvances indistinctes de l’avenir dont on attend tout et dont on a peur que ça ne donne rien, nous vivons dans le présent. Ce présent n’a pas de frontières fixes : il ne commence à aucun moment, on est en permanence sur la brèche de quelque chose d’hautement insaisissable. Le maintenant est impossible à saisir : dès qu’on l’attrape il a fui…

Pourtant, toutes les sagesses de la pleine conscience, tout l’enseignement de la méditation, et la compréhension du Nœud Nord de l’axe du Dragon, répètent la même chose : la porte de sortie de tous vos problèmes, de toutes vos hésitations, de tout ce qui vous pèse, des erreurs de votre vie, tout absolument tout, EST dans le présent.

Rejetez l’avenir, mettez entre parenthèse le passé et vous trouverez la voie. Mais laquelle…

Dans l’axe du Dragon, le passé définit nos répétitions, ceci s’ancre dans le queue du Dragon ou le Nœud Sud : nous avons peur, alors nous créons un système de défense : par celui-ci, nous rencontrons toujours la même chose au lieu de voir des situations nouvelles. Or, la vie est faite de situations absolument sans aucune parenté avec tout ce qui a précédé.

Le présent, c’est la nouveauté.

Tant que vous verrez quelque chose, une situation, une personne, une relation comme une expérience dont vous pouvez vous souvenir et qui vous donne des indices sur comment réagir ici et maintenant, vous pouvez être certain que vous n’êtes pas dans le présent.

Le présent invente la réponse que vous devrez apporter avec la situation qui se manifeste. Vous ne pouvez rien anticiper. Au fond, il faut partir du principe que notre expérience pèse bien trop lourd et que loin de devoir s’appuyer sur elle pour avancer, nous devons au contraire savoir que ce qui est intéressant : c’est QUI elle nous a fait devenir et non pas de se servir d’elle pour savoir comment agir ou réagir.

En astrologie, l’avenir n’existe pas. Non plus que dans la méditation.

L’avenir, c’est ce que vous allez faire maintenant : plus vous devenez quelqu’un qui n’est pas prévisible et qui ne se fait pas de plan, plus vous devenez ouvert et probablement réactif à ce que l’existence vous propose

Il se passe tout le temps des choses, mais bien loin de les aider en agissant d’après un plan : on constate au contraire qu’on bloque le déroulement de l’existence par nos attentes ou nos volontés absolues.

L’avenir est une page blanche. Vous l’écrivez maintenant. Pour finir repensons à cette phrase de Matisse au sommet de sa gloire : « Quand je peins, ce qui me fait peur, c’est de faire du Matisse au lieu de peindre ce que je sens ». Ne vous copiez pas vous-même en vivant, laissez surgir…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.