Grèves!

Tiens mais que se passe-t-il ? Plus un chat dans les magasins, ni dans les restaurants, tous les chats sont chez eux… Malheureusement, demain, il faudra repartir et cette fois presque à pied, au travail… Cette journée de télétravail ne saurait durer…

Comment a-t-elle été cette journée où vous n’êtes pas allés…. Consommer ? Et oui, à cause des grèves, ni courses, ni rendez-vous avec achat de dernière minute, ni restau, ni emplettes. Rien de rien. Vous êtes juste restés à faire des mails, lire des dossiers, caresser le chat, faire la cuisine, jouer avec vos enfants, lire un livre ou regarder des sites (des MOOC j’espère 😊 !!!)

Vous n’avez rien acheté. Parce qu’il n’était pas question de sortir. Mais pourtant, vous avez passé une excellente journée.

La grève me fait réfléchir… Si on cessait de se déplacer sans cesse, on serait bien, et étant bien, on n’éprouverait plus le besoin de compenser notre manque de bien-être viscéral par des achats, des activités.

La grève est certainement justifiée. Elle est en tout cas dans les certitudes de beaucoup de gens très sincères. Mais l’arrêt de la consommation est certainement justifié aussi par l’absence d’une infinité de ressources sur notre terre qui part en fumée…

En cessant donc de produire des mouvements inutiles, en nous recentrant sur nous-mêmes, nos proches, nos amis, les liens humains, ce que nous avons déjà, nous n’aurions plus besoin de l’inutile.

Mais si les grèves n’aboutissent pas, et que les retraites s’amenuisent à peau de chagrin avec la pyramide d’âge de plus en plus agrandie vers le haut… Et bien une majorité de personnes ne consommera plus. Poussés par la nécessité, les nouveaux appauvris vont devoir vivre autrement et tourner le dos (par force et non par conviction) à la société de consommation, et là que se produira-t- il ?

Peut-être un miracle car le monde sera renouvelé, et les gens, libérés de la consommation qui fait d’eux des esclaves hypnotiques, deviendront des créateurs, des poètes, des gens qui partagent, qui aiment qui ouvrent les mains pour donner et recevoir…

Au final, nous serons nombreux par choix, force ou conviction à dire non à l’ultra libéralisme…

Et les très riches resteront avec la masse invendue de ce qu’ils produisent, et comme les dinosaures carnivores finiront par disparaître car ils n’auront plus rien à manger…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.