22ème jour du Gradus

En général quand on n’est pas particulièrement pratiquant et qu’on se met à prier, c’est dans un état de désespoir, parce qu’on ne voit plus rien d’autre à faire que de jeter cette bouteille à la mer… Ce qu’il y a de positif dans cette attitude, c’est qu’en fait on se met à lâcher prise et qu’on cherche terriblement à écouter autre chose en nous que la voix de nos plans habituels qui ont tous échoué…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.