Qu’est-ce que l’astrologie change dans une vie?

« C’est une question qui m’est souvent posée. L’astrologie, c’est comme Google, c’est la pertinence avec laquelle vous allez poser vos questions qui vont rendre cet outil efficace et sa vision digne d’intérêt. »

Imaginons que vous jugiez du monde entier selon des catégories binaires : par exemple : « a de l’argent, n’a pas d’argent » – ou encore, « peut être amoureux de moi/ne peut pas être amoureux de moi » – ou plus original : « aime la rhubarbe/n’aime pas la rhubarbe ».

Si votre vision du monde se limite à des catégories binaires, l’astrologie vous répondra très exactement d’après vos catégories.

Selon le principe bien connu qu’on ne trouve que ce qu’on cherche, l’astrologie vous révèlera exclusivement quelque chose selon votre perception, vous ne verrez rien d’autre…. 

Ainsi, l’astrologie ne vous permettra pas d’élever votre niveau de conscience et de perception du monde. Ce qui change la donne, pour tout le monde, c’est la vie.

La vie vous donne puis vous reprend ou ne vous donne pas ce que vous croyiez ou vous fait souffrir. Et de là naissent des questions… Ces questions sont la fêlure par laquelle peut entrer la lumière, ou l’élément par lequel le tout va se reformer. 

Armé de votre question ou de votre souffrance, ce qui est la même chose, l’astrologie vous donnera des réponses qui, petit à petit, vont s’affiner avec le temps. L’astrologie est un miroir de conscience qui ne nous dévoile que ce qu’on peut attraper. Sa singularité est qu’elle ne nous permet pas de dire n’importe quoi : devant une question mal posée (c’est-à-dire sans réponse réelle) elle reste silencieuse, et l’apprenti astrologue se perd. Devant une question qui induit une réponse, elle résiste.

Vous ne ferez pas dire à une carte astrale ce que vous voulez, elle vous renvoie infiniment à vous-même. Cette résistance est intéressante, parce que nous laissant dans le vide, elle nous fait réfléchir, ou nous force en tout cas à admettre les limites du cadre qu’on avait prévu pour notre questionnement.

La violence qu’on rencontre dans la vie ne vient que du fait qu’on refuse souvent obstinément de voir la réalité au profit de l’histoire qu’on se raconte. 

Pour savoir qu’on est dans une histoire et pas dans la réalité, c’est au fond très simple, il suffit de se demander si quelque chose se déploie réellement, donne des fruits et nous rend plus joyeux chaque jour.

Déploiement et Joie vont de pair mais ne sont pas compatibles avec l’illusion… 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.