Gradus de l’Avent : Jour 19

Jour 19 : Le Sauveur

Dans 5 jours c’est Noël… Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Vraiment ?

Si vous fêtez Noël, d’une façon ou d’une autre, par des cadeaux ou un petit sapin, cela suffit à devoir se poser la question.

Quelqu’un est né, c’est probablement exact, exact aussi que ce quelqu’un s’est positionné pour venir nous « sauver ». C’est gentil, à n’en pas douter.

Sauver de quoi ? On dit de la mort. Effectivement, qui a jamais aimé quelqu’un ne peut pas envisager avec calme et réjouissance qu’il disparaisse absolument, désintégré dans le néant. Le Christ nous dit que ce n’est pas le cas, qu’il a aboli la mort radicale et absolue. 

Alors réfléchissez avec votre mentalité occidentale, avec votre expérience et demandez-vous ce qui vous fait le plus peur ?

Pour de nombreuses personnes, la pauvreté, la souffrance et la mort de nos proches sont en bonne place dans ce qui nous fait vraiment peur. Mais la mort, pas vraiment. Pour la simple raison qu’on n’y pense jamais, ou le moins possible.

Pour la simple raison que notre société essaie d’éradiquer la mort, de la faire disparaître, et de la rendre irréelle. On « profite » de la vie pour contrer la mort, on va en chirurgie esthétique pour oublier qu’on vieillit sérieusement. Mais ça ne change rien.

Si vous mangez du saumon mariné parce que vous adorez ça, il y a fort peu de chances que ça vous console réellement de perdre votre corps. 

La mort a pour contraire la naissance disent les hindouistes, et justement, le Christ nous parle d’une renaissance. Mais vous, réfléchissez avec Noël qui s’avance, de quoi voulez-vous être sauvé ? 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.