Gradus de l’Avent : Jour 6

Jour 6 : Et maintenant, votre coquille !

 

Savez-vous que vous créons autour de nous l’atmosphère dont nous sommes porteurs ? Ainsi, notre intérieur n’est pas neutre : il est une image de qui nous sommes.

Donc regardez attentivement la pièce dans laquelle vous vous trouvez : qu’est-ce qui est majoritaire, est-ce que ce sont des souvenirs sous forme d’objets ? Les reliefs du repas de la veille ? Des objets que vous aimez et que vous avez choisis ? Un monde bien ordonné à votre image ? Pourriez-vous y inviter maintenant quelqu’un que vous respectez infiniment ? Est-ce que tout est bien rangé, comme disent les hindous, prêt à accueillir Dieu en personne s’il arrive ?

Si ce n’est pas le cas : que pouvez-vous faire ? Comment remédier dans la pièce précisément où vous vous trouvez ?

Essayez donc de prendre un sac poubelle et de jeter tout ce que vous n’adorez pas. Puis armez vous d’un aspirateur et d’un chiffon de poussière, faites les vitres, nettoyez tout bien à fond. Reprenez à nouveau un sac poubelle et vérifiez que vous n’avez rien oublié. Ouvrez les placards, triez les tiroirs… Que rien n’échappe  votre vigilance… Quand vous aurez fini, prenez un bon thé et promettez-vous sur votre liste des grandes décisions de l’année prochaine d’agir ainsi dans chacune des pièces de votre maison…

Tout ce que vous aurez nettoyé à l’extérieur se trouvera ainsi bien récuré à l’intérieur… C’est autant de gagné de séances d’analyse sur vous-même !!!

Procédez à partir de maintenant ainsi : quand vous avez un problème, au lieu de courir en parler, commencez par ranger quelque chose dans votre habitation, peut-être bien qu’à la faveur de ce grand bazardage, vous verrez infiniment plus clair…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.