Nadia Comaneci, la petite étoile rouge

Nadia Comaneci, toute jeune gymnase remportant les Jeux Olympiques en 1976 avec une note parfaite de 10.00 a grandi dans la Roumanie de Ceausescu.

Avec un Soleil en Scorpion en Maison 11, son entraîneur et l’ambiance dans laquelle elle a grandi, axée sur le sport à très haute dose, ont été évidemment déterminants dans sa carrière, mais la capacité à détruire ce qu’elle avait elle-même édifié était aussi forcément présente dans son caractère.

Et son ascendant Sagittaire, cherchant à l’aider à se dépasser à tout prix, à vaincre, avait besoin d’un très grand soutien.

Nadia est quelqu’un qui aime le travail mais qui, malgré sa Lune en Capricorne, ne parvient pas à avoir une structuration par elle-même, elle perd de vue ses objectifs quand il ne s’agit que d’elle et son Jupiter en Verseau ne réagit bien que si justement, elle peut avancer et défendre un esprit d’équipe. Elle ne parvient pas à avancer juste par elle-même, mais trouve au contraire le courage dans le fait de devoir porter les autres.

Avec son Nœud Nord en Maison 8, sa voie ne pouvait être qu’exceptionnelle, rien de ce qui est normal ne lui convient durablement, d’autant que son Nœud Nord en Lion cherche à briller envers et contre tout, et donc justement, être de nouveau normal est impossible pour elle.

On lui  prête une liaison avec le fils du dictateur, ce qui est certain, c’est qu’elle aura cherché à briller d’une façon ou d’une autre et ne pouvant y parvenir, finit par s’enfuir aux USA.

L’éclat que cette adolescente avait lors des JO est inoubliable, comme si une fée était descendue du ciel, presque la totalité de la planète s’est souvenu de son nom. Et puis, il a fallu vaincre l’incarnation, le fait d’être réglée l’a fait rentrée dans une banalité qu’elle n’a pas supportée.

Ça peut paraitre anodin, mais il lui a fallu gérer un corps différent, des envies différentes dont elle n’avait pas l’habitude et auquel, peut-être, pensait-elle qu’elle ne serait jamais confrontée…

Et son Nœud Sud en Maison 2 a repris le dessus, jusqu’à aujourd’hui…. La renvoyant à une image tronquée d’elle-même dont elle n’a pas réussi à s’extirper.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.