Juillet sous les feux de la rampe…

Quelle joie, nous sommes au mois de Jules César…

Julius serait né un 13 juillet et donc le mois a eu l’aubaine de récupérer son nom!

Le mois de Juillet semble cependant se définir par tout ce qu’il n’est pas… Ni un mois de récolte, ni un mois de semailles, ni un mois d’exubérance de la nature, ni un mois d’orage.

Le mois de Juillet est un mois de chaleur intercalée où les efforts doivent simplement être continués… Fort bien, mais nous sommes dans une société où le mois de Juillet représente un mois de vacances où il n’est pas trop bien vu de lancer des projets ou de travailler de manière acharnée.

Alors le mois de Juillet s’adapte, il s’étire sans aucune identité propre en essayant de nous amener du bienheureux repos alors qu’on devrait tout miser sur les prochaines moissons…

Relâchant notre vigilance, nous n’en tirons pas parti, c’est pourtant lui qui devrait nous permettre les derniers réglages avant de se reposer.

Courage aux non-juillettistes, vous êtes sur la bonne voie 🙂

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.